Lagoon Dumpsite

Située sur la route de Yei, à moins de 10 km au sud ouest de Juba, la déchetterie du Lagoon (Lagoon Dumpsite) est utilisée depuis 2008. A partir de 2012, un partenariat entre la municipalité de Juba, le gouvernement sud soudanais et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a conduit à des améliorations du site : une clôture a été construite, et l déchetterie a été équipée de bulldozers et de compacteurs. Un programme de ramassage des ordures avait également été mis en place dans des zones pilotes. Cette coopération a été interrompue à la suite du déclenchement de la guerre civile. La municipalité de Juba a par elle-même poursuivi ses efforts de ramassage des déchets, mais la plupart des quartiers restent non desservis et les résidents se tournent vers la seule option disponible : brûler les ordures chez eux.

 

La déchetterie est aussi le lieu de travail informel de récupérateurs. La plupart d’entre eux sont venus de l’extérieur de Juba et n’ont pas pu trouver d’emploi. Ils cherchent de la nourriture ainsi que des matériaux recyclables comme le plastique ou la ferraille. Des intermédiaires leur achètent ces matériaux et les revendent ensuite en Chine. Mal équipés, les récupérateurs travaillent dans des conditions dangereuses. La mort d’un enfant, tué par un véhicule, a été signalée en 2013. Les déchets médicaux dangereux constituent une menace particulièrement grave pour leur santé.

Histoires liées