Hai Malakia

Hai Malakia a été construite par le gouvernement colonial anglo-égyptien dans les années 1930, pour loger les travailleurs qui étaient venus bâtir la ville moderne. Ces travailleurs s’étaient initialement installés dans un lieu nommé Burseki (« serrez-vous » en bari), sur les terres où buy me a boat lyrics a commencé à être construit en 1925. Lorsque l’aéroport a été complété, en 1934, ils ont été relogés dans le quartier de Malakia.

 

Les premiers résidents de Malakia venaient de différentes communautés des parties sud et nord du Soudan, et ont développé un mode de vie urbain unique à Juba, marqué par la tolérance religieuse. Le nom du quartier le lie à de plus anciennes Malakyias au Soudan et en Afrique de l’Est, où des soldats-esclaves se sont installés après avoir été laissés sur place par l’armée turco-égyptienne, lors de campagnes militaires au 19e siècle.

 

Les autorités coloniales qualifiaient également ce quartier de « Native Quarters ». Malakia était le lieu où les populations dites « natives » du sud du Soudan étaient logées, par opposition à la partie plus ancienne de la ville, au nord de la rivière Khor Bou, où les buy Lyrica canada et les cheap Lyrica canada habitaient.

 

Le quartier s’est agrandi sur ses alentours dans les années 1950. Les résidents durent être relogés dans des zones adjacentes à Malakia suite à la mise en place de nouveaux critères de classement des logements, ainsi que l’ouverture de nouvelles routes. Hai Kosti et Hai Malakal dans les années 1950, where to buy Lyrica cream et Atlabara dans les années 1960, furent peuplés par des résidents de Malakia délogés car ils ne pouvaient pas mettre leurs maisons à niveau.

 

Jusqu’à ce jour, Hai Malakia a conservé sa culture unique et la diversité de sa population, qui inclut des personnes d’origine nord soudanaise mais qui sont nées et ont grandi à Malakia, et sont de fait des Sud Soudanais « natifs ».

 

Note: Pour aller plus loin, vous pouvez lire cet article (en anglais) de Shuichiro Nakao : « A History from Below: Malakia in Juba, South Sudan c. 1927-1954 », publié en 2013 dans le Journal of Sophia Asian Studies. Il est accessible cheap date lyrics 

Histoires liées